Plus l’hypnose est profonde, meilleurs sont les résultats…c’est vrai ?

  Et bien c’est faux : on peut très bien avoir le bras ou toute autre partie du corps anesthésié, en étant complètement lucide et éveillé. De profonds changements de vie peuvent très bien survenir à la suite d’une hypnose conversationnelle où le sujet n’était qu’en transe légère à moyenne, souvent sans même s’en rendre compte.

 

  La profondeur hypnotique est spectaculaire et agréable pour la personne -c’est pour cela qu’on la recherche- mais elle n’a aucun rapport avec l’efficacité que l’on peut attendre de la séance hypnotique.

 

  Si certaines techniques nécessitent une transe plus profonde que ce que le sujet est actuellement capable d’atteindre, et bien on passera par une phase d’entraînement, jusqu’à maîtriser l’état de conscience voulu. C’est sympathique à travailler, mais c’est rarement “indispensable”.

 

  En fait, l’Hypnose Ericksonienne est une sorte “d’hypnose consciente” ?

 

  Votre question nous fait penser à ces personnes qui nous demandent : “vous faites de la vraie hypnose ?”… Qu’entendez-vous par “vraie” hypnose ?… “Eh bien, disent-ils, de l’hypnose profonde, où l’on est inconscient”.

 

  Il y a un problème général de compréhension, vis à vis de cet aspect de l’hypnose.

 

  Il y a deux siècles, alors que la population n’était que peu cultivée, superstitieuse et très impressionnable, il était facile pour une personne d’influence (prêtre, noble, enseignant, médecin, etc.) d’abuser de son autorité pour fasciner une personne sans défense et la pousser, grâce à l’induction hypnotique, à une sorte d’évanouissement qui la laissait tel un pantin aux griffes du marionnettiste.

 

  Notez que les hypnotiseurs de spectacle agissent ainsi : le fameux Messmer s’approche, sur un trottoir parisien, d’une tablée de jeunes femmes ; les caméras le suivent ; tout le monde le connaît et on sait que s’il s’approche de vous, ce sera pour vous hypnotiser (idée implicite : “vous faire dormir”) ; en plus, on passera certainement à la télé… Le gaillard s’approche effectivement, vous fixe de ses grands yeux impressionnant et vous intime l’ordre de dormir. Et vous tombez endormi. L’effet produit par l’homme et le contexte ont déclenché en vous un réflexe ancestral d’obéissance aveugle.

 

  Maintenant, réfléchissez : si Messmer avait une technique spéciale, secrète, ou un pouvoir pour endormir les gens de là à les rendre inconscients, vous auriez dû entrer vous aussi en état d’hypnose en le regardant faire ! Et nous, pauvres hypnothérapeutes, lorsque nous nous promenons dans les rues de Montpellier anonymement et sans caméra, si nous nous approchons de jeunes femmes à la table d’une brasserie, et que nous ordonnons à l’une d’elle de dormir… que croyez-vous qu’il se passe ? Rien d’autre que des rires étonnés ! 

 

   Le contexte et l’attente de la personne qui s’apprête à être hypnotisée sont déterminants. En thérapie, tout cela joue grandement sur l’issue des consultations : positives ou sans effet. 

 

   Le fantasme populaire garde la mémoire des temps anciens où l’hypnose abrutissait les gens, et certains rêvent de retrouver cet impact sur eux, sans penser à ce que cela signifierait pour eux : perdre leur intelligence et indépendance d’esprit.

 

  L’état d’hypnose profonde survient pourtant spontanément en hypnothérapie, aujourd’hui, mais il n’est plus déterminé par la technique de l’hypnothérapeute. Les gens de notre temps sont suffisamment cultivés et informés pour ne plus être impressionable au point de nos ancêtres ! Le résultat de cette éducation est une conscience accrue durant l’expérience d’hypnose… ce que l’on peut prendre pour “rester conscient” - en fait, ce qui est plus “être observateur de soi-même”.

 

  Parfois, donc, à technique égale de la part de l’hypnothérapeute, la transe profonde se produit, sans qu’on puisse vraiment expliquer pourquoi. un peu comme si, ce jour-là, pour une raison précise, l’Inconscient de la personne avait permis cette transe profonde.

 

  L’amnésie se produira peut-être elle aussi, laissant à la personne un “grand trou noir” dans sa vie - car il n’est pas très agréable de ne plus pouvoir dire ce que l’on a fait d’une pleine heure de son existence, ce qui déçoit aussi parfois ceux qui espéraient entrer en transe profonde et à qui cela est arrivé : ils ne se souviennent de rien ! Donc, pas de ressenti, rien à raconter… Somme toute assez décevant.

 

  Conclusion : l’Hypnose moderne n’est pas moins efficace que celle de nos grand-pères, bien au contraire ! Si elle permet en plus à la personne de garder une part de conscience, ce ne peut être que bénéficiable. Peut-être même peut-on y voir les signes avant-coureurs d’un prochain stade d’évolution : là où autrefois le mental faisait obstacle, il pourrait apprendre à “contrôler” le corps et l’esprit, pour un changement “en toute conscience”. C’est, en tous cas, le défi de la nouvelle Hypnose Humaniste.

 

 

                                                               SOURCES :

Coordonnées

 HYPNOSUD

 2 Place de la Chapelle Neuve

34000 Montpellier

 

Pour nous joindre ou prendre rendez-vous : Qui sommes-nous?

 

ou nous écrire à : hypnosud@gmail.com

 

ou utiliser notre formulaire de contact.

Consultations uniquement sur RDV

  

Les Maladies

       de peau

 

 

Le Stress

 

 

Le Deuil

 

 Confiance

    en Soi


Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HYPNOSE MONTPELLIER.COM