Le Tabagisme, une addiction...

  La plupart des fumeurs ont commencé à l'adolescence, pour "faire comme les autres", les copains qui fument déjà, les adultes, pour se donner une contenance ou pensant gérer le stress. L'objectif va évoluer, mais l'habitude et la dépendance vont trop souvent demeurer.

 

  Depuis certains procès des années 80/90 aux USA, on sait que les fabricants ajoutent volontairement des produits chimiques aux cigarettes, AFIN D'ACCENTUER LA DEPENDANCE DU FUMEUR. La liste des produits chimiques, donne des frissons.

 

  La compulsion à fumer ou dépendance au tabac a plusieurs origines: tout d'abord, la stimulation par la nicotine, des endorphines (l'hormone du bien-être) du cerveau, puis la gestuelle ou habitude d'avoir une cigarette en main, encore une sensation de détente provoquée par le fait d'aspirer sa bouffée de fumée, enfin, on l'a déjà dit, l'ajout de produits chimiques, comme l'ammoniaque ou l'arsenic qui visent à créer cette dépendance.

 

  Dans la revue Nature Reviews Cancer, l'historien des sciences Robert Proctor, prédit que plus d'un milliard de personnes pourraient décéder à cause du tabac d'ici la fin de ce siècle. Fumer est bien le mal du siècle. On peut dès lors se demander comment les états peuvent laisser faire un tel désastre sanitaire. Les taxes peuvent-elles justifier ce laisser faire? (On estime qu'en France, le nombre de décès imputables au tabac est de 66.000 par an. C'est la première cause de mortalité avant 65 ans. Environ un fumeur sur deux va raccourcir sa vie à cause de son tabagisme...). Il faut ajouter à ces chiffres, les millions de fumeurs qui, en fin de vie, vont avoir besoin de soins lourds pour leur cancer et autres problèmes de pneumologie.

Statistiquement, un paquet par jour = 6 ans de vie en moins.

  La nicotine est le principal facteur de dépendance physique au tabac. Mais il existe aussi une dépendance psychologique, qui se traduit par une envie irrépressible de fumer lors de certaines situations: réunions, soirées, café, situations stressantes,...

 

  Quand arrêter de fumer ?

 

 Mieux vaut ne pas essayer de se sevrer si la situation professionnelle ou familiale ne s’y prête pas (période d’intense activité professionnelle, problèmes personnels...). Il est préférable de choisir un moment plus calme (en congés par exemple). Certains veulent arrêter brutalement tandis que d’autres essaient de se sevrer plus progressivement. Certains choisiront des dates symboles...

 

 

Arrêter la cigarette: un choix personnel...

 

Prendre conscience de ces risques et de tous ces enjeux est souvent un premier pas pour décider d'arrêter la cigarette. Cependant, la véritable clé de la réussite pour arrêter de fumer réside dans ses motivations personnelles.

 

Les principales sont l'inquiétude pour sa santé avec les alertes médicales, ou l'envie de faire ce qu'il faut pour être en forme en retrouvant une hygiène de vie. L'économie d'argent, de plus en plus importante, l'estime de soi qui se renforce lorsqu'on réussit à se libérer d'une dépendance, l'envie de retrouver le vrai goût des aliments, les odeurs de la vie, tout son souffle, sa "bonne mine", avec des dents blanches, le souci de préserver ses proches, etc. 

 

  Peu importe, une ou plusieurs de ces motivations sera recevable pourvu qu'elle soit suffisamment forte pour engager la démarche avec sincérité.

 

Pour faire disparaître l'habitude et le besoin physique de tabac, l'hypnothérapeute devra considérer à la fois la compulsion (le geste machinal), également les "automatismes" (situations, moments, odeurs, contextes , etc.) qui provoquent l'envie de fumer et, enfin, l'objectif positif (se détendre, se donner une contenance, respirer, faire une pause...) qui est derrière le fait de fumer.

 



  Environ 5 millions de personnes meurent à cause du tabagisme, y compris passif, chaque année dans le monde, pendant que les "multinationales de la mort" réalisent des milliards de profit. 

 

Leur publicité parfois interdite, elles vont investir en produits dérivés, sponsoring sportif et autres initiatives pour inciter toujours plus de jeunes à fumer. Ainsi, dans leur communication, le fait de fumer est assimilé à "la liberté", alors qu'il s'agit de créer une dépendance, pour ne pas dire rendre esclave, d'un produit. Le seul véritable avantage est pour les actionnaires de ces multinationales.

 

Bienvenue dans un monde où le profit est valeur dominante, et la vie... bien loin derrière.

Arrêt du tabac par hypnose

Arrêter de fumer définitivement!

Avoir conscience des mauvais effets de la cigarette et se poser la question d’arrêter est une première étape essentielle. L’arrêt complet de la cigarette est couvert de croyances amenées par les médias et l’entourage. «C’est dur», «Tu vas grossir», «Si tu fumes depuis longtemps tu vas jamais y arriver», «Tu vas compenser», etc.

 

   Toutes ces croyances font que certaines personnes baissent les bras et s’auto-alimentent sur le fait que c’est difficile et qu’ils ne vont jamais y arriver.

 

   Mais la vérité est ailleurs...

L’hypnose vous permet de faire un travail complet sur ce qui déclenche l’envie de fumer et sur ce que vous apporte la cigarette.

 

  Notre cerveau fonctionne par associations d’idées, comme lorsque vous écoutez la musique sur laquelle vous avez rencontré votre femme ou votre mari et qu’instantanément ce souvenir et les émotions qui y sont liées reviennent. Cela a été fait par votre cerveau en quelques microsecondes. Nous utilisons cette capacité avec l’hypnose et en travaillant à un niveau inconscient, nous supprimons les associations inutiles de la cigarette et automatisons ce que vous apportait la cigarette (détente, calme, créativité, etc.) dans toutes les situations ou vous en aurez besoin.

 

  Parfois, un nettoyage de certaines associations du passé sont aussi nécessaires. Il est souvent utile, et même parfois suffisant, de supprimer les liens du passés qui vous retiennent dans le présent, qui vous empêchent d’être exactement la personne que vous voulez. En retirant ces liens, en modifiant certaines de vos perceptions vous vous sentez libre et la cigarette devient un souvenir lointain inutile.

 

 Le travail effectué pendant la (les) séance(s) est un travail complet, en profondeur, sur toutes les associations que vous avez fait inconsciemment à la cigarette. Ces associations supprimées et d’autres motivations créées, vous vous sentirez totalement libéré de la cigarette, sans aucune compensation.

 

  

Technique d’hypnose pour arrêter de fumer:

  L’arrêt du tabac par hypnose repose sur le mécanisme de la suggestion et le concept de l'empreinte. Il existe en chaque fumeur une part qui désire et a toujours désiré se délivrer un jour du tabac. Le thérapeute amplifie cette part, si infime soit-elle. Il donne l'avantage à des pensées et à un discours différents qui déplacent le tabagique vers un comportement non-fumeur.

 

  Diverses suggestions sont délivrées pendant la séance d'hypnose pour arrêter de fumer. Le sujet se saisit de celles qui sont, pour lui, les plus mobilisatrices. Par exemple, l'association tabac-nausées, le plaisir de respirer, le désir de se débarrasser d'un produit toxique, de vaincre une dépendance.

 

  La qualité de la relation praticien-sujet peut à elle seule représenter une suggestion suffisante dans l’arrêt du tabac par hypnose. Elle dépend de l'attitude que le tabagique espère du thérapeute: bienveillante ou autoritaire, rassurante ou alarmiste.

 

  La technique pour arrêter de fumer par hypnose fonctionne sur les sujets faiblement ou très fortement dépendants à la nicotine. Elle calme les symptômes de manque sévère aux composants du tabac et aux gestes et comportements addictifs.

 

  

Il existe plusieurs niveaux d'approche dans l'arrêt du tabac par hypnose. Nous citerons seulement ici les plus classiques tels que:

 

  * Suggérer directement au fumeur de changer de comportement.

  * Modifier la perception du comportement de dépendance.

  * Utiliser l'hypnose pour visualiser l'avenir sans tabac.

  * Utiliser l'hypnose en technique aversive: tabac = nausée.

  * Auto-hypnose pour autonomiser la personne dans sa démarche.

 

  L'arrêt brutal et immédiat s'est révélé toujours préférable à l'arrêt progressif. Le sujet choisit l'hypnose justement parce qu'il souhaite être débarrassé au plus vite du tabac.

 

  Toutefois, de nombreuses personnes ont besoin d'étapes pour affermir leur décision et s'habituer au changement. Il faut donc assurer un suivi pour améliorer les résultats.



Coordonnées

 HYPNOSUD

 2 Place de la Chapelle Neuve

34000 Montpellier

 

Pour nous joindre ou prendre rendez-vous : Qui sommes-nous?

 

ou nous écrire à : hypnosud@gmail.com

 

ou utiliser notre formulaire de contact.

Consultations uniquement sur RDV

  

Les Maladies

       de peau

 

 

Le Stress

 

 

Le Deuil

 

 Confiance

    en Soi


Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HYPNOSE MONTPELLIER.COM