Dépression et Déprime

Déprime ou dépression...?

Le terme "dépression" s’est banalisé pour être employé à tort et à travers et désigne trop souvent des états passagers, le "coup de blues". Cependant, lorsque ce malaise persiste durant des semaines, voire des mois et empêche un retour à une vie «normale», il peut être le prémisse d’une réelle dépression.

Comment se manifeste une dépression ?

  Une personne dépressive est triste, quelquefois très triste. Cette tristesse envahit sa vie et rend les relations avec les autres difficiles. La personne va "voir la vie en noir". Cette tristesse fait que la personne va avoir du mal à se motiver, trouble la pensée, diminue le goût de vivre, et empêche de passer à l'action pour réussir sa vie. Toutes les activités habituelles vont exiger un effort, deviennent pesantes, pénibles, irréalisables. La vie est vécue avec une sensation permanente d'échec et de désintérêt, de doute de soi et de pessimisme. La vraie dépression s'installe: idées noires, pensées constamment négatives, morbides , s'installent.

 

  Une personne dépressive ou déprimée a l'impression de ne plus pouvoir faire face, quelle que soit la difficulté réelle de l'obstacle. Souvent de "mauvaise humeur", la personne déprimée a des relations plus difficiles avec son entourage. Elle peut devenir très irritable ou bien à l'inverse, se sent morose, anéantie, parfois caractérielle.

  Une personne déprimée devient indifférente aux autres. Ses émotions et son affection deviennent émoussées. Enfin, la personne déprimée est constamment fatiguée, dort évidemment mal, tout en recherchant à se réfugier dans le sommeil, et est souvent angoissée. Elle ressent une boule dans sa gorge, à l'estomac ou bien des palpitations cardiaques. Son appétit va diminuer ou disparaître. En conséquence il est fréquent qu'une personne déprimée en vienne à perdre du poids.

 

  Quand on est dépressive, l'envie sexuelle (la libido) diminue ou disparaît.

 

  Plus grave, la dépression peut entraîner vers des états "inhibants" , la perte de toute envie de vivre... avec des conséquences encore plus dommageables.

 

  L'idée de suicide est parfois présente et doit être prise au sérieux par l'entourage. Une dépression peut amener quelqu'un qui est d'habitude optimiste et volontaire à tenter de se suicider.

  Bien entendu les signes peuvent différer selon les cas. Certaines personnes apparaîtront franchement tristes et pleureront fréquemment, d'autres ressentiront essentiellement une impression de fatigue, auront des troubles du sommeil et de l'appétit. Déprime et dépression doivent être pris au sérieux.

 

  Souvent, l’entourage proche a bien du mal à pressentir l’importance de cette dépression et soupçonne plus facilement une légère déprime qu’un peu de volonté et quelques bonnes paroles permettront de surmonter. Or, il n'en est rien, déprime, et surtout dépression, demandent une attention et un travail particulier.

 

  Dans tous les cas, une déprime mérite d'être considérée avec sérieux, et traitée. 

Soigner par hypnose

  La PNL permet de s'attaquer aux mécanismes internes de la dépression (idées noire, perte d'avenir, ressassement, traumatisme de vie...) et d'apporter une amélioration, voire un changement total. L'hypnose ericksonienne est également un moyen très riche en techniques pour changer ces processus internes.

 

  L'hypnothérapie aborde la dépression de manière globale :

 

* travail sur le renforcement de l'égo sur la confiance en soi et l'estime de soi,

* installation d'une dynamique de changement positif continu et des meilleures capacités d'adaptation,

* remplacement des pensées négatives par des pensées positives et un dialogue intérieur constructif,

* plus d'énergie et de dynamisme.

 



Le thérapeute utilise pour cela des suggestions thérapeutiques :

 

* Affirmation de soi : "Vous retrouvez confiance en vous, votre amour-propre vous rend combatif, il y a en vous les forces nécessaires pour vous mener vers la guérison..."

* Relaxation : "Votre corps retrouve des sensations de détente, vous avez le droit désormais d'aller mieux..."

* Désomatisation : "Votre douleur est maintenant prise en compte, nous n'aurons de cesse de la réduire et d'y remédier, les maux de tête (par exemple) peuvent dès lors s'estomper..."

* Investigation : Retrouver les faits récents à l'origine et les événements anciens qui y ressemblent. Par le jeu des exercices hypnotiques, analyser vécu et comportements.

* Insérer des suggestions pour modifier le comportement : renforçatrices de l'idée de changement, de guérison possible.

 

  La fréquence et le nombre des séances dépendent de l'ancienneté et de l'intensité des troubles. L'aide peut être extrêmement ponctuelle : trois à quatre séances, ou se prolonger en séances intermittentes et espacées consacrées à la pratique de l'hypnose (apaisement des symptômes ou investigation).

 

  L'hypnose fait partie des psychothérapies dont elle est probablement même l'ancêtre. A ce titre, elle ne peut être que bénéfique pour traiter la dépression.

 

  C'est le patient qui décide, après quelques séances, si cette voie lui convient, si son imaginaire et son désir de guérir sont bien stimulés. Auquel cas, les résultats sont suffisamment positifs pour que l'on puisse aussi conseiller l'hypnose  dans le traitement d'une dépression.

 

Coordonnées

 HYPNOSUD

 2 Place de la Chapelle Neuve

34000 Montpellier

 

Pour nous joindre ou prendre rendez-vous : Qui sommes-nous?

 

ou nous écrire à : hypnosud@gmail.com

 

ou utiliser notre formulaire de contact.

Consultations uniquement sur RDV

  

Les Maladies

       de peau

 

 

Le Stress

 

 

Le Deuil

 

 Confiance

    en Soi


Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HYPNOSE MONTPELLIER.COM